ACCUEIL
NOUVEAUTES
LIENS
PARTENAIRES

Mercedes
Modèles réduits
Objets - curiosités

Livres
Pièces à vendre
Voiture à vendre

Mercedes W126
Historique
280 SE
280 SE Essai
280 SEL
300 SEL Duchatelet
Modèles réduits
Photos publicitaires
Fonds d'écran
W126 du monde
MB du monde
W126 par Duchatelet
Pièces à vendre

Rolls Royce
Modèles réduits
Livres
Objets - curiosités

Stylos
Introduction
Parker
Waterman
Omas
Cross
Mont Blanc
Autres marques

Val St-Lambert
Cristaux
Verres (Luxval)

Monaco
Les Grimaldi
Tourisme
Galeries de voitures
Objets et curiosités

Contact

MERCEDES 280 SEL W126

1983

L'achat

22 novembre 2003... On commémore le 40 ème anniversaire de l'assassinat de John Fitzgerald KENNEDY. De mon côté, je fais l'acquisition de cette 280 SEL ainsi que d'une  autre 280 SE bleue " Lapis Lazuli" ayant 156.000 km et nécessitant quelques réparations et deux autres 280 SE grises dans un état de délabrement très avancé.

280SEL_014.jpg (98836 octets)

280SEL_015.jpg (93569 octets)

280SEL_016.jpg (96704 octets)

Un peu d'histoire sur cette 280 SEL ...

La première mise en circulation de cette voiture date du 10 février 1983. Elle a été livrée à une banque située à Tervueren ;  l'un des quartiers les plus huppés de Bruxelles. Cette 280 SEL a fait l'objet d'une commande d'options assez intéressantes. 
On y trouve l'ABS, boite automatique, vitres teintées électriques, rétroviseur droit électrique, lave-phares, intérieur cuir gris, boiserie en loupe de noyer, lampe de lecture à l'arrière, air conditionné...
La couleur choisie est le bleu foncé 904. Bizarrement, le propriétaire n'avait pas choisi de mettre des jantes en alliage ce qui lui aurait donné un très beau coup d'oeil. 
La banque est restée propriétaire de la voiture jusqu'en 1993. L'entretien était scrupuleusement respecté, en effet le carnet de maintenance indique sa visite tous les 10.000 km environ ! 
Après 1993, elle a connu plusieurs propriétaires et termine (pour le moment !) sa course en ayant effectué la bagatelle de 480.000 km ! 

280SEL_004.jpg (66648 octets)

280SEL_017.jpg (99724 octets)

280SEL_007.jpg (67736 octets)

Son avenir ...

Commençons par les choses positives ! 
Tout d'abord, c'est ma deuxièmes Mercedes ! Non, plus sérieusement, la première chose très importante que j'ai constaté c'est une très bonne base de restauration . En effet, les bas de caisse et les structures portantes sont sains. Le vitrage ainsi que sa jointure en caoutchouc sont dans un état satisfaisant. Cela peut sembler banal et peu important mais certaines jointures peuvent atteindre neuves 200 euros. On remarque assez facilement par l'état de la voiture qu'elle a été entretenue parfaitement pendant 10 ans, cela aide beaucoup pour les réparations actuelles !  Ma grande surprise a été de constater que ,lors de la mise en place d'une batterie, les phares, feux arrières, lampes d'accès des portes, les lampes de lecture et même la sirène d'extinction des phares fonctionnaient. Plutôt rassurant car l'électricité est toujours complexe a révisé sur une voiture.  Les boiseries en loupe de noyer sont en très bon état ce qui est assez rare. C'est un avantage car la moindre réparation à ce type de bois se voit directement. Ce qui est regrettable (on arrive dans les points faibles !) c'est qu'une bonne partie du moteur, ainsi que l'injection K-Jectronic sont disparues (photos 1 et 2). On peut en autres remarquer sur ces photos l'absence de la culasse, l'alternateur, le filtre à air complet, le radiateur d'eau et le radiateur d'huile. Il est quand même rassurant de constater que le mécanisme d'essuie-glace et ses bras ainsi que le dispositif de freinage à savoir le boîtier ABS (photo 2), le servo-frein, le maître-cylindre et le boîtier de fusibles sont en place. Coup de chance avec le boîtier de fusibles : tous les fusibles sont en place et en état sauf un ! Le plan d'identification des fusibles était toujours là lui aussi ! Ouf ! On peut apercevoir (photo 1) le dispositif pour l'air conditionné à l'avant de la voiture, mais celui-ci sera à vérifier. Heureusement dans ce cas-ci il s'agit d'une climatisation manuelle beaucoup plus simple de fonctionnement et à restaurer.

280SEL_028.jpg (92839 octets)

280SEL_029.jpg (90699 octets)

280SEL_030.jpg (81420 octets)

1 2

                          3

La banquette arrière en cuir a souffert d'un stockage de pièces métalliques. Au premier abord, cela semblait difficile de le récupérer. Mais après avoir commencé un premier nettoyage à l'aide d'un produit de vaisselle (très dégraissant), l'aspect du cuir est tout autre.

280SEL_019.jpg (62379 octets)

280SEL_026.jpg (67227 octets)

280SEL_027.jpg (51942 octets)

Avant ...

Après ...

Le premier contact avec une voiture est avant tout la porte ! Pour cette 280 SEL heureusement l'état n'est pas catastrophique ; les panneaux en cuir sont juste un peu sales, de même que les poignées. Les boiseries en noyer sont impeccables et l'équipement électrique est toujours en place à savoir la commande de vitres électrique, la lampe d'accès en dessous et finalement le cendrier éclairé avec allume-cigare (4 équipements optionnels) .

280SEL_023.jpg (90798 octets)

280SEL_025.jpg (73343 octets)

Une fois la porte ouverte, on aperçoit le tableau de bord et son volant. Le volant ainsi que le pommeau de changement de vitesse ont été choisis en cuir noir (photo 4), heureusement pas abîmés. Mais quelle désolation au vu de ces deux photos ! Il est important néanmoins de constater que l'ensemble des instruments est au complet. C'est parfois très difficile de retrouver certains boutons de commande séparément, en effet on vendra plus facilement la console en entier. La photo 5 montre les instruments détachés de leur commande et de leur garniture en loupe de noyer. Il a été nécessaire de les enlever car l'ensemble ne fonctionnait pas, était très encrassé et certaines fiches étaient légèrement oxydées et débranchées. Il ne faut pas s'énerver pour enlever les éléments en bois; dans ce cas-ci il a fallu procéder dans l'ordre suivant : d'abord enlever le range-monnaie ensuite enlever entièrement le cendrier, à partir de là on peut déjà enlever la tablette de la console centrale en la tirant vers l'avant; faire attention car il faut enlever les fiches des commandes des vitres électriques et du rétroviseur électrique si la voiture possède ces options. Après avoir enlevé le cendrier , dévisser les deux vis qui se trouvent en dessous de la tablette en bois de la console; après cela tirer la console vers vous en la faisant "descendre" vers le bas en faisant attention à nouveau aux fiches des commandes branchées. 

280SEL_018.jpg (77857 octets) 280SEL_020.jpg (82929 octets)

                 4

                                5

Après le nettoyage, il faut bien entendu tout remettre en place. Il n'y a pas d'erreur possible entre les fiches et les commandes qui ont des broches placées de manière spécifique. L'angoisse était de savoir si après tout ce démontage, vérifications et nettoyage ,les commandes fonctionneraient ? La réponse fut immédiate : les commandes des 4 vitres électriques étaient enfin opérationnelles. Les boiseries du tableau de bord de cette 280 SEL nécessitent quelques réparations pas bien graves. Le support en bois de la boite à gants est à refixer (photo 7) et l'élément en bois entourant les aérateurs à l'extrémité du tableau de bord du côté gauche. La poignée en bois du cendrier est également détachée (cela arrive très fréquemment sur les W126). On remarque sur la photo 7 que la voiture était munie d'un téléphone (code 856 de la plaque signalétique) , le support et son flexible sont toujours en place. Le téléphone ayant disparu, je ne garderai pas son support. Le GSM a supplanté le téléphone de voiture, mais bon ... en 1983 c'était plutôt très chic !

280SEL_022.jpg (66573 octets) 280SEL_021.jpg (58951 octets)
                6                                                     7

La photo 8 nous montre l'intérieur à l'avant au moment où je réceptionne  la voiture. Le sol est particulièrement sale sous les tapis noirs. L'enlèvement de ceux-ci laisse apparaître un velours gris au sol et alentours (photo 9). Le velours de chez Mercedes est fort épais et de grande qualité; il pourra à nouveau être propre en utilisant un produit adapté. Le séchage sera surtout très important. On peut aussi remarquer la différence de propreté des sièges après un léger nettoyage. Le siège conducteur  devra être revu : après 480.000 km les ressorts sont fatigués et le cuir s'est abîmé dans le coin gauche de l'assise, c'est une zone d'usure assez fréquente après un certain nombre de kilomètres. Tout dépend aussi du soin apporté à la voiture, cela peut être beaucoup plus grave parfois. 

280SEL_006.jpg (78722 octets)

280SEL_024.jpg (64388 octets)

                8                                                    9


Pour Noël 2003, je lui ai fait un cadeau en replaçant deux autres clignoteurs : très vite l'avant de la voiture reprend de la personnalité, on le voit très nettement sur les deux photos, c'est formidable ! La voiture ne donne déjà plus l'impression d'être "délabrée". C'est cela l'avantage d'une W 126 ...Restauration à suivre en images ...

280SEL_001.jpg (96496 octets)

280SEL_013.jpg (85780 octets)

Avant ...

Après ...

14 février 2004 ... C'est la Saint Valentin ! Plutôt amusant chaque fois qu'il y a une fête, elle reçoit un cadeau ! Je ne supportais pas de voir ces horribles roues de secours et ces deux jantes dépareillées à l'arrière. J'ai eu l'opportunité d'acheter des jantes ATS 15 '' en alliage. Ces jantes ont l'avantage d'être relativement classiques tout en offrant un look moderne , elles se trouvaient d'ailleurs sur une W126 300 SEL.  Au vu de ces photos, on croirait que la voiture est en état et ne nécessite aucune réparation ! Impressionnant non  ? 

280SEL_032.jpg (101855 octets)

280SEL_033.jpg (81105 octets)

280SEL_036.jpg (93397 octets)

ATS est une marque allemande qui existe depuis 1970 et elle est réputée pour sa qualité. ATS fournit des écuries de Formule 1, DTM, DTT, les PORSCHE et les FERRARI de compétition ainsi que des camions de course.

280SEL_035.jpg (103107 octets)

280SEL_034.jpg (88077 octets)

Lundi de Pâques ... Fête des cloches ... Chasse aux oeufs... En ce lundi 12 avril 2004, je n'y ai pas beaucoup pensé ! Une journée ensoleillée pour travailler un peu sur la voiture. J'ai voulu essayer deux produits rénovateurs : un pour les peintures anciennes et dépolies et l'autre pour les chromes devenus mates.

280SEL_041.jpg (98628 octets)

 

 Le produit "Commandant" utilisé pour la peinture est de fabrication belge : le " Cleaner 4" (photo 10) de leur collection correspond pour donner aux peintures ternies un nouvel éclat, il élimine également les légères éraflures., Testé comme étant le meilleur produit de l'année 2002 dans la catégorie.

J'ai commencé par le capot ; particulièrement exposé au temps ,donc le plus abîmé. Avant toute chose, il fallait que je lave le capot . Le résultat est assez satisfaisant après une petite heure de travail avec le Cleaner 4, la peinture a retrouvé une bonne partie de sa brillance. Pour un travail parfait, il faudrait encore utiliser le produit une fois. J'ai constaté que son utilisation devenait difficile au soleil car séchant trop vite. Le brillant a surtout été rendu grâce à un simple morceau de coton ouate. Sur la photo, on voit très nettement la différence entre le capot traité et le toit.

280SEL_043.jpg (61023 octets)

280SEL_039.jpg (69384 octets)

280SEL_042.jpg (62142 octets)
10 11

Pour les chromes, l'opération est beaucoup plus aisée et rapide. J'ai utilisé le "Silver chrome" (photo 11) de la collection de produits d'entretien automobile connue "TurtleWax".

Une fois le produit appliqué sur le chrome, il faut l'étaler à l'aide d'un chiffon, laisser sécher quelques instants, ensuite utiliser un chiffon doux pour frotter et obtenir à nouveau un chrome brillant. Pour un lundi de Pâques, il fallait bien sûr une église visible dans la calandre toute propre !

280SEL_040.jpg (83833 octets)

280SEL_037.jpg (78539 octets)

280SEL_038.jpg (68246 octets)

 

Différence entre la 280 SE et la 280 SEL

La différence essentielle est l'empattement qui est rallongé de 14 cm par rapport à une 280 SE. On le distingue très nettement en regardant la porte arrière qui est rallongée. Il y a possibilité de choisir l'option de la banquette réglable électriquement  ce qui n'est pas possible pour la SE.
La 280 SEL fait partie des modèles les moins produits au sein de la gamme W126 avec 20.655 exemplaires. A titre de comparaison, la 280 SE est vraiment le best-seller de la gamme avec 133.955 exemplaires. La production la plus petite était la 560 SE avec 1.252 exemplaires. C'est d'ailleurs la 560 SE qui a terminé totalement la distribution de la W126 avec les derniers 38 exemplaires vendus en 1992 alors que la W140 se vendait depuis 1991. La production totale des w126 berlines en version essence et diesel a atteint le chiffre de 818.068 exemplaires.

280SEL_011.jpg (73036 octets)

280SEL_010.jpg (64754 octets)

Mon avis

 Il faut bien se dire que la restauration d'une W126 de cette génération est actuellement plus un hobby qu'un placement ... En effet, pour une voiture de luxe elle a été construite à un très grand nombre d'exemplaires. On peut en trouver assez facilement . Le gros problème est d'en trouver une en bon état et qui n'a pas subi de transformations de mauvais goût.  S'il s'agit d'une  W126 comme celle présentée dans cette page, cela peut être un excellent moyen d'obtenir après une restauration PERSONNELLE (et certes plus rassurante) LA voiture pouvant encore rouler assez longtemps. Combien de charlatans ne vendent pas des W126 "parfait état" et dont les défauts sont maquillés de toutes parts. Heureusement chez Mercedes, et surtout pour la W126 on n'a pas vraiment "compté la dépense" ce qui permet d'avoir de la mécanique de qualité qui limite certains risques.

 En règle générale pour ce genre de voiture et même d'autres modèles ou marques, il ne faut pas compter ses heures de travail et l'argent investit si l'on aime vraiment.